Un message des représentants des organisations de la société civile, des représentants des partis politiques et des medias  qui  guidera les jeunes et politiciens avant, pendant et après les élections pour  éviter toutes formes de violences liées aux élections de 2020 au Burundi.

Nous les jeunes participants , les représentants des organisations de la société civile Burundaise, les représentants des partis politiques, les medias  présent dans le breakfast meeting du 25/02/2020 portant échange sur les dispositions à prendre pour éviter toutes forme de violence avant, pendant et après les élections  de mai 2020, organisé par AJAP en collaboration avec International Republic Institute   , nous nous engageons à :

  1. Promouvoir un climat propice pour les élections libres, transparentes, démocratiques et apaisées ;
  2. Participer pacifiquement aux élections de mai et travailler  avec la Commission Electorale Nationale Indépendante pour garantir que les élections soient libre et équitables ;
  3. Agir en toute neutralité et mandater nos membres à l’observation des élections et rapporter sur la réalité constatée concernant le déroulement électoral et en temps réel ;
  4. Multiplier des séances de formations auprès des jeunes visant à changer les mentalités et mettre en œuvre  des stratégies d plaidoyer efficace pour la bonne tenue et la réussite des élections de 2020 ;
  5. Eviter un langage incitant à la haine ou l’usage des slogans ayant un caractère divisionniste durant la campagne électorale ;
  6. Faciliter le déroulement des activités des jeunes leur rassemblant dans le sens de consolider la paix et la sécurité des élections ;
  7. Collaborer avec les corps de défense et de sécurité dans le sens de contribuer à la sécurité des élections de 2020 ;
  8. Organiser des séances de sensibilisation et de formation patriotiques pour interpeller tous les Burundais à participer effectivement aux élections de 2020
  9. Interpeller les femmes et filles à élire et à se faire élire pour assurer l’équité  genre pour les élections de 2020 au Burundi.
  10. Interpeller les medias à fournir des informations électorales en toute indépendance, lesquelles informations éviteraient  la méfiance du processus électoral ;
  11. Interpeller les politiciens à la bonne réception des résultats des urnes pour maintenir non seulement  la cohésion sociale mais aussi la paix et la sécurité.
  12. Inviter la communauté internationale à soutenir techniquement et financièrement le processus électoral de 2020 tout en levant toutes les mesures économiques et politiques contraignantes a l’égard du gouvernement du Burundi.
  13. Organiser des dialogues permanents sur les principes démocratiques chez les jeunes affiliés aux partis politiques ;
  14. Interpeller les protagonistes à cohabiter pacifiquement et surtout œuvrer ensemble pour le développement du pays

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.