Le Président et Représentant International de l’AJAP a accueilli à Bujumbura la Sous Secrétaire des Nations Unies pour l’Afrique, Madame Bintou Keita

Le vendredi 07 février 2020, le Président et Représentant International de l’Association pour une Jeunesse Africaine Progressiste, AJAP en sigle , Mr Eric NSENGIMANA, a accueilli la Sous-Secrétaire des Nations Unies pour l’Afrique au sein du Département des Affaires Politiques et la consolidation de la Paix (DAPCP) et des Opérations de Paix(DOP), Madame Bintou Keita. Cette rencontre a eu lieu dans les enceintes de la maison du Cinquantenaire sise à Gatumba, commune Mutimbuzi, province Bujumbura et s’inscrivait dans la droite ligne de constater les fruits issus du projet « Appui à la résilience des jeunes faces aux conflits sociopolitiques au Burundi » dont l’AJAP était partenaire de mise en œuvre sous l’appui financier du Fonds pour la Consolidation de la Paix, PBF, lequel projet avait été proposé par les trois Agences des Nations Unies au Burundi dont le UNFPA, UNESCO et UNICEF. Les Représentants des trois Agences susdites, les membres de l’AJAP siège, et les bénéficiaires du projet étaient aussi présents.La rencontre a débuté par une prière et l’hymne de l’AJAP.

Dans son mot d’accueil,Eric NSENGIMANA, Président et Représentant International de l’AJAP a exprimé ses sentiments de gratitude à l’endroit de la Sous-Secrétaire des Nations Unies pour l’Afrique et des trois Agences des Nations Unies au Burundi.  Eric NSENGIMANA a saisi l’occasion pour appeler les administratifs et les jeunes leaders communautaires à améliorer leurs collaborations par des activités et rencontres dans le cadre de la consolidation de de la paix, la cohésion sociale et pour construire un Burundi meilleur.

Il a continué ses propos en spécifiant que depuis le mois d’avril 2019, l’AJAP, partenaire d’exécution du projet dans la commune Mutimbuzi,  a enseigné aux jeunes de différentes tendances  en rapport avec le changement de mentalités à travers différentes formations en résolution pacifique des conflits, la communication  non violente et la non violence active, la tenue de quatre sessions de dialogue dont deux communautaires et deux intergénérationnels , des compétitions en jeux sportif et culturel. Ces différentes formations ont aidé à assainir un environnement plus favorable à la promotion d’une cohésion sociale, et à un rétablissement d’un climat sociopolitique entre les jeunes et les administratifs de la commune Mutimbuzi.

 « Actuellement, le pas déjà franchi est tellement satisfaisant comme les jeunes bénéficiaires le témoignent comparativement avec les périodes antérieures de la formation » a-t-il dit. Il a mentionné que pour renforcer la cohésion sociale déjà établie, les clubs de paix ont été créés et vont faciliter la communication entre les jeunes bénéficiaires du projet, l’administration et les élus locaux. Il a terminé ses propos en interpellant les 3 agences des Nations Unies (UNFPA, UNESCO et UNICEF) à continuer a appuyer de telles activités jusqu’à ce que toute la population soit éveillée afin que les situations sociopolitiques du passé ne soient plus à l’origine des crises politiques qui déstabilisent le pays.

Lors de la présentation du projet, le Représentant de UNFPA au Burundi a fait savoir que ce projet « Appuie à la résilience des jeunes faces au conflits sociopolitiques au Burundi » a été proposé par 3 agences des Nations Unies UNFPA, UNESCO et UNICEF sous l’appui financier du Fonds pour la Consolidation de la paix (PBF). Il a remercié  l’American Friends Service Committee partenaire d’exécution  qui a choisi AJAP comme   organisation de mise en œuvre de ce projet.

Devant la Sous Secrétaire Générale des Nations Unies, BintouKeita,  des témoignages des jeunes bénéficiaires du projet qui sont devenu des agents de changement furent entendu. « Le projet d’appui à la résilience des jeunes face aux crises sociopolitiques a fait de nous des agents de changement. Nous avons appris à cohabiter pacifiquement dans nos diversités et surtout à régler pacifiquement nos conflits ». Un sketch sur la résilience communautaire relatif au changement positif des comportements  et la résolution pacifique des conflits dans la communauté a été joué.

Dans son mot, Madame Bintou Keita a salué les résultats du projet qu’elle venait d’entendre dans les témoignages des jeunes bénéficiaires du projet. Elle a  félicité l’AJAP pour les activités déjà menées et les agents de changement, bénéficiaires du projet d’appui à la résilience des jeunes financé par PBF et les a encouragés à rester unis dans leurs différences pour construire le Burundi et continuer dans cette même lancée. « Le Burundi est un bon pays, il vous faut une main sereine malgré vos différences  pour  le  construire »  a-t-elle dit en conseillant les jeunes.

This slideshow requires JavaScript.

Les activités de cette visite se sont clôturées par la prise dune photos de famille.

HABONIMANA Jean Claude

 

One thought on “Le Président et Représentant International de l’AJAP a accueilli à Bujumbura la Sous Secrétaire des Nations Unies pour l’Afrique, Madame Bintou Keita”

  1. Allez toujours de l’avant mon organisation préférée. C’était une joie intense en accueillant madame Bintou Keita, SSG des Nations Unies !!

    Vivez la jeunesse engagée pour la consolidation de la paix.
    Vivez AJAP

Leave a Reply to Habonimana Jean Claude Cancel reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.