L’année 2019 a été très fructueuse, les résultats ont été atteints à plus de 90 pourcent grâce aux efforts des membres de l’AJAP, en collaboration avec nos partenaires techniques et financiers nationaux et internationaux

A la fin de chaque année,  l’AJAP procède à l’évaluation, à la validation du rapport annuel d’activités conformément au plan d’action  de l’année écoulée et la réflexion sur les activités du plan d’action de l’année suivante ainsi que son lancement officiel. C’est dans cet objectif, que s’est tenue  cette assemblée générale pour s’auto-évaluer afin de s’enquérir du degré d’atteinte des résultats de 2019 et prendre des mesures d’accélérer les réalisations basées sur la performance pour l’année 2020. Etaient présents les organes dirigeants de l’AJAP y compris les Représentants provinciaux. Il a été aussi  l’occasion d’échanger de vœux de 2020.

Les activités de cette journée ont commencé par une prière et l’hymne de l’AJAP a poursuivi. Dans son allocution d’ouverture de l’Assemblée générale, le président et représentant international de l’AJAP, Mr. Eric NSENGIMANA a indiqué que l’année 2019 a été très fructueuse. En accentuant sur l’extension de la représentation de l’AJAP, il a fait savoir que  durant l’année 2019, l’AJAP a eu 4 représentations de plus  dans d’autres pays qui s’ajoutent à d’autres 44 représentations déjà opérationnelles. Plus est, l’AJAP a déjà dépassé les frontières de l’Afrique, elle est actuellement  représentée bien sûr en Afrique, en Europe et aux Etats Unies. A-t-il martelé. Il a continué ses propos en disant que C’est une fierté pour nous, car nous sommes convaincus que cet engouement de vouloir intégrer notre association est une preuve que nos réalisations sont connues dans le monde entier et que nous enregistrons toujours de bons scores à l’international comme au niveau local. Nous avons allumé une lumière qui, tôt ou tard va éclairer la jeunesse africaine Avant de clore son discours, il a invité tous les participants  à suivre avec attention l’exposé des réalisations de l’année 2019.

Les réalisations de l’AJAP pour l’exercice 2019 ont été présentées par Madame Clarisse NSABIMANA, Commissaire général des droits de l’homme au sein de l’AJAP.

D’une manière générale, le rapport s’est borné sur les descentes de terrain effectuées par le Président et Représentant International de l’AJAP tant à l’intérieur du pays qu’à l’étranger, ou des descentes effectuées par sa délégation, des différentes réunions auxquelles il a participé dans tous les domaines, les activités réalisées au sein des différents pays africains là où l’AJAP a déjà installé ses antennes. Le rapport s’articulait en grande partie sur les chapitres comme la sensibilisation, le renforcement des capacités, le social, les entretiens entrepris par le PRI de l’AJAP, les communiqués sortis dans le cadre de l’éducation civique, ainsi que les travaux d’intérêts publics, et  les perspectives.

Dans le domaine de la sensibilisation, l’AJAP Africaine a organisé  de nombreuses réunions à l’endroit des membres du comité central et au niveau élargi. Différentes réunions ont été organisées par les Représentants provinciaux et nationaux. L’AJAP a aussi participé dans un atelier de validation du rapport national d’évaluation de la mise en œuvre de la Charte Africaine des Droits de l’Homme et des peuples. AJAP NGOZI  a pris part à l’émission Radio Vacance, au chef-lieu de la province Ngozi. Au City Hill Hôtel, l’AJAP a également  participé dans un atelier de formation à l’endroit de 150 jeunes Ambassadeurs de la paix organisé par le Rotaract district 9150. Dans ce même domaine, le Président et Représentant International de l’AJAP, accompagné de la Coordinatrice Générale, s’est entretenu avec la Chargée des Questions Politiques et Economiques Section Burundi auprès de l’Ambassade du Japon basé au Rwanda où les échanges fructueux  porté sur le renforcement de la coopération notamment dans la réalisation des projets de développement.

En matière du renforcement des capacités institutionnelles, à l’Hôtel Safari Gate, l’AJAP a organisé un symposium sur la Gouvernance Démocratique au service des élections libres, transparentes et apaisées dans le cadre du renforcement de la paix et de la culture ddémocratique: l’objectif global n’était que d’échanger sur la gouvernance démocratique qui permettra de bien réussir le pari des élections de 2020 au Burundi. AJAP a également organisé un atelier de formation sur les techniques de plaidoyer à l’endroit des jeunes, AJAP  a aussi organisé un atelier d’échange sur le rôle de la Jeunesse auprès du Parlement dans la consolidation de la paix et de la démocratie en collaboration avec l’International Republican  Institute  à l’intention des jeunes burundais. Dans ce même domaine, l’AJAP, en collaboration avec le Centre des Nations Unies pour les Droits de l’Homme et la Démocratie en Afrique Centrale,  a organisé un Atelier de formation sur la rédaction des rapports alternatifs aux organes de traités, le Monitoring des droits de l’homme dans le contexte des élections de 2020 au Burundi, et l’Education à la Citoyenneté. L’AJAP a  organisé  une semaine dédiée à la Déclaration Universelle des Droits  de l’Homme à travers l’organisation de diverses activités de l’AJAP. Ladite semaine a été  introduite par un lancement officiel des activités. Pour cette année,  le thème sur lequel l’AJAP a travaillé  était  « Le respect des Droits de l’Homme, une priorité en toute circonstance ». Au cours de l’année 2019,  l’AJAP a exécuté plus d’une dizaine d’activités dans le cadre du projet « Appui à la résilience des jeunes face aux conflits sociopolitiques au Burundi » : on peut citer entre autre la formation sur la Communication Non Violente et la Non-violence Active. la formation sur la Résolution Pacifique des Conflits, Première Session de dialogue communautaire sous le thème : « la problématique de la paix au Burundi ; apprendre et comprendre », la Première Session de dialogue intergénérationnel sous le thème : «Les jeunes filles et garçons et les leaders communautaires de notre pays ont une même lecture du passé douloureux du Burundi depuis son indépendance en 1962 ». La Deuxième session de dialogue communautaire sous le thème : « L’importance d’une communication adaptée dans la promotion d’une meilleure cohésion sociale en vue de la consolidation de la paix au Burundi ». Un Atelier de renforcement des capacités sur la résilience communautaire, Une Session de formation sur l’élaboration du plan d’actions et la troisième session de dialogue communautaire sous le thème : « Rôles et responsabilités des jeunes filles et garçons dans l’augmentation de la résilience face aux conflits sociopolitiques au Burundi  ».

En ce qui concerne les activités sociales, l’AJAP en collaboration avec ses partenaires ont remis une aide d’urgence aux victimes des pluies torrentielles aux quartiers Uwinterekwa et Nyabager, l’AJAP a aussi  participé aux activités d’encadrement des élèves en vacance à travers les camps d’été.  Pour son programme d’assistance aux Personnes en difficultés, l’AJAP a également assisté trois familles en vivres au quartier Winterekwa en commune urbaine de Ntahangwa en Mairie de Bujumbura.

En matière des relations avec les autres institutions:  l’AJAP a participé dans la  Célébration de la Journée Internationale de la Femme, Edition 2019 et à la commémoration du 57è anniversaire de l’Indépendance du Burundi. L’AJAP a aussi participé dans  une marche de paix  dans tout le pays contre les informations tendancieuses sur le Burundi diffusées par les ennemies du Burundi organisé par les Organisations de la Société Civile.  L’AJAP s’est joint également aux autres Organisations de la Société Civile pour une  marche paix dans tout le pays où elles s’inscrivaient en faux contre les propos biaisés et des manipulations politiciennes des ONG “Human Right Watch et International Crisis Group”.

Dans le domaine de la coopération, le Président et Représentant Internationale de l’AJAP a effectué les missions de travail à l’Etranger en Afrique du Sud(Durban) où il a participé dans un atelier organisé par ACCORD, il a également effectué une mission de travail à Accra au Ghana où il a participé à un atelier organisé par le Programme Afrique Jeunesse pour la Paix (Y4P) du Département Paix et Sécurité (PSD) de la Commission de l’Union africaine (CUA) et au Kenya où il a participé à un sommet de la Conférence Internationale sur la Population et le Développement (CIPD25. A part ces visites à l’étranger, il a également effectué des descentes à l’intérieur du pays en vue de sensibiliser sur les textes réglementaires de l’AJAP pour un développement intégral de la Jeunesse.

Divers communiqués ont été sortis par l’Association pour une Jeunesse Africaine Progressiste selon les circonstances : un communiqué à l’occasion de la célébration de la Journée Internationale de la Jeunesse au mois d’Août ; un communiqué sur le rapport de la Commission d’enquête sur le Burundi relatif aux droits de l’homme du /HRC/42/49 ;  une déclaration relative au déroulement  de l’affichage et d’enrôlement partiel des électeurs de 2020 au Burundi, une déclaration  de la Coalition des Organisations de la Société Civile AJAP, CASAF, et AVEMI26  face à l’article du 12 juin 2019 de Human Right Watch évoquant des cas de violation des droits humains au Burundi contre l’opposition et un Communiqué  de l’AJAP suite aux pluies torrentielles abattues aux quartiers Winterekwa et Nyabagere dans la nuit du 21-22 décembre 2019.

Côté décentralisation: le Président et Représentant International de l’AJAP a sorti de nombreux actes de nomination tant à l’échelle national qu’international. C’est une première année où l’AJAP a étendu ses actions dans les autres continents à savoir l’Europe et l’Amérique.

Après la présentation du rapport des  réalisations de l’AJAP pour l’exercice 2019, ça a été une bonne occasion pour témoigner la reconnaissance des personnes qui se donnent corps et âmes, jour et nuit pour la réussite des activités de l’AJAP par la remise des prix (certificat de mérite), pour leur encourager dans la même voie et inciter les autres à leur emboiter le pas.

Avant de clôturer les activités du jour, Mr. Eric NSENGIMANA, Président et Représentant International de l’AJAP a prodigué des conseils. Il a d’abord félicité les Représentants provinciaux  pour leurs nobles et remarquables activités menées  notamment les provinces Rumonge et Mwaro. En matière de recrutement, il conseille à ne plus recruter en groupe mais plutôt individuellement, ce qui contribuerait à garder l’esprit de membre. “Ce qui est nécessaire c’est l’esprit de solidarité”. Pour l’état d’avancement de la mise en place du Fonds d’Investissement des jeunes, le Président et Représentant International a indiqué que cette idée tire des origines dans le souci des jeunes de pouvoir s’autonomiser économiquement afin de faire face aux défis d’employabilité observé chez les jeunes. Il appelle également interpelé les membres à la solidarité en vue d’encourager les autres et de développer l’esprit de travailler en synergie.

Lors des échanges, les représentants provinciaux se sont exprimés sur les défis liés au fonctionnement de l’association dans leurs localités respectives. De toutes les interventions, des réponses satisfaisantes ont été émises.

Selon l’AJAP, les résultats ont été atteints à plus de 90 pourcent grâce aux efforts des membres de l’AJAP, en collaboration avec nos partenaires techniques  et financiers nationaux et internationaux.

Les activités de la journée se sont bouclées par le partage d’un verre  et  l’échange de vœux de 2020.

HABONIMANA Jean Claude

 

One thought on “L’année 2019 a été très fructueuse, les résultats ont été atteints à plus de 90 pourcent grâce aux efforts des membres de l’AJAP, en collaboration avec nos partenaires techniques et financiers nationaux et internationaux”

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.