NSABIMANA Clarisse, Commissaire Général Chargée du Commissariat de Droit de l’Homme

Dans le domaine Droits de l’Homme, l’AJAP organise des sensibilisations sur les droits des catégories vulnérables (enfants de la rue, handicapés, malades, orphelins, les albinos…) et les prend en charge en cas du possible.

FEUILLE DE ROUTE STRATEGIQUE ET OPERATIONNELLE DU COMMISSARIAT DES DROITS DE L’HOMME DANS AJAP, pour la période allant de Novembre 2017 à Novembre 2019 clic ici AJAP CDH Feuille de route 2017-2019 pour télécharger l’intégralité du document

Le Commissariat aux droits de l’Homme à l’AJAP étant un organe de l’AJAP parmi d’autres, il trouve le fondement de travail dans une ambition plus large de l’AJAP ; celle d’œuvrer de façon pérenne pour la création d’un cadre d’expression et de valorisation de la contribution des jeunes au Burundi et dans toute l’Afrique et de tirer pleinement parti du plan stratégique 2015-2019 de l’AJAP.

Ainsi, il offre une feuille de route stratégique 2017-2019 basée sur le  travail d’excellence grâce à la performance de son personnel, visant à positionner AJAP comme une association de référence des jeunes du Burundi, de l’Afrique et des partenaires, ainsi qu’à promouvoir et renforcer la paix et l’Etat de droit dans le monde entier.

Les développements de cette feuille de route s’inscrivent dans la droite ligne de la mission principale du Commissariat aux droits de l’Homme à l’AJAP qui n’est d’autre que : « l’AJAP via le CDH organise des sensibilisations sur les droits des catégories vulnérables (enfants de la rue, handicapés, malades, orphelins, les albinos…) et les prend en charge en cas du possible.»