Réunion des membres du Comité Central et des commissariats généraux au sein de l’AJAP

Le samedi 12 octobre 2019, le Président et Représentant Afrique de l’AJAP a rencontré ce samedi les membres du comité central et tous les commissariats au sein de l’AJAP. La réunion s’est déroulée à Bujumbura à l’Hôtel NGENZI et a été débutée par une prière et l’hymne de l’AJAP. Les échanges ont porté sur l’évaluation des réalisations au sein de tous les commissariats. Chaque commissariat a fait son exposé sur l’état des lieux de ses activités ainsi que leurs plans d’action respectifs. Entre autres perspectives figurent la redynamisation des comités pour chaque commissariat dans tout le pays. Dans son mot, Eric NSENGIMANA, Président et Représentant Afrique de l’AJAP a invite tout leader à être responsable de soi dans l’accomplissement de son cahier de charge. Il a saisi l’occasion pour encourager les commissariats qui sont plus avances et a invité les autres d’emboiter le pas. ‘’Vos plans d’actions doivent se conformer aux objectifs retrouves dans les Statuts de l’AJAP’’, a-t-il mentionné. Et d’ajouter que dans le cadre de s’auto évaluer de façon régulière, une telle réunion des leaders sera tenu une fois le mois a part d’autres réunions ordinaires regroupant tous les membres. Lors des échanges, il s’est avéré trop pertinent de renforcer le social à travers l’assistance aux membres de l’AJAP dans des événements heureux et malheureux. Non seulement ça, ils se sont engagé à continuer la pratique de visiter les malades dans des hôpitaux. Signalons que l’AJAP, à part son commissariat socio culturel, est doté aussi d’un Programme d’Assistance des Personnes en Difficultés, PAPED en sigle. En vue de poursuivre son programme de renforcement de la paix,  un club dénommé ‘’Peace Ambassadors’’ va être mis en place s’ajoutant au club sportif ‘’AJAP Sport F.C’’ qui existait déjà. Il n’a pas manqué à rappeler quelques projets en cours d’exécution notamment la résilience des jeunes face aux conflits sociopolitiques  en province Bujumbura, et d’autres projets déjà réalisés rentrant dans le cadre de la consolidation de la paix et de la cohésion sociale. En vue de mieux se préparer pour des élections apaisées, libres et transparentes de 2020, l’AJAP compte former les observateurs des élections dans tout le pays. A ce sujet, le Président et Représentant Afrique a indiqué que l’état d’avancement est louable

Peu avant le Secrétaire Général de l’AJAP avait passé au rappel des clauses de la réunion précédente parmi lesquelles la ponctualité dans des réunions organisées ainsi que la responsabilité de chacun en ce qui le concerne demeurent indispensables. Les frais d’adhésion dans l’AJAP ont aussi été revus passant de 10 000 francs burundais à 50 000 francs burundais soit 20 dollars américains. En plus, toute absence dans les activités doit être justifiée.

La réunion s’est bouclée dans un climat à bon enfant par une prière et le retentissement de l’hymne de l’AJAP.

                                                    Ferdinand NDIHOKUBWAYO

                                              Chargé de la Communication/AJAP

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.