Présentation du rapport des réalisations de l’AJAP pour l’exercice 2018

Dans les enceintes de l’Hôtel Résidence, le dimanche 24 mars 2019, s’est tenue une réunion en assemblée générale. Ladite réunion avait pour objet  la présentation du rapport des réalisations de l’AJAP pour l’exercice 2018 et les perspectives pour l’année 2019. Ça a été également une occasion d’échanger de vœux de 2019. Le Président et Représentant Afrique de l’AJAP a prodigué des conseils à l’endroit des membres du comité exécutif et des représentants provinciaux allant dans le sens de les inviter à être beaucoup plus actifs en vue d’améliorer la façon de fonctionnement. Il appelle au renforcement de l’esprit de la solidarité et de travailler en synergie pour atteindre aux résultats escomptés.

De g. à dr. le Commissaire général de la santé aussi modérateur

du jour, le Commissaire général chargé de la communication, le Président et Représentant Afrique de l’AJAP, la Trésorière générale, et la Commissaire Générale des droits de l’Homme

 D’une manière générale, le rapport s’est bornée sur les descentes de terrain effectuées par le Président et Représentant Afrique de l’AJAP tant à l’intérieur du pays qu’à l’étranger, ou des descentes effectuées par sa délégation. Il contient également des différentes réunions auxquelles il a participé dans tous les domaines.  Il tient à signaler aussi les activités réalisées au sein des différents pays africains là où l’AJAP a déjà installé ses antennes. Le rapport s’articulait en grande partie sur les chapitres comme la sensibilisation, le renforcement des capacités, le social, les entretiens entrepris par le PRL de l’AJAP, les communiqués sortis dans le cadre de l’éducation civique, ainsi que les travaux d’intérêt d’intérêts publics, ainsi que es perspectives.

En matière du renforcement des capacités institutionnelles, le Président et Représentant Afrique de l’AJAP a participé dans un atelier de renforcement des capacités à l’endroit des Représentants légaux des Associations Burundaises à Gitega ; une session de formation sur le pouvoir et le leadership organisé par l’AJAP MALI en collaboration avec la CJED-MALI. Lors des séances de moralisations qui ont été dispensées par Son Excellence le Président de la République du Burundi, l’AJAP a pris le devant en répondant à tous les appels. L’AJAP a organisé une formation sur la planification, élaboration et suivi-évaluation des projets, entrepreneuriat et plaidoyer. Plus d’une vingtaine ont bénéficié de cette formation qui s’est déroulée à Bujumbura de mai à Jun 2018.

 Vue partielle des participants       Le PRL préside l’Assemblée Générale              

Dans le domaine de la sensibilisation, l’AJAP Africaine a organisé  de nombreuses réunions à l’endroit des membres du comité central et au niveau élargi. Différentes réunions ont été organisées par les Représentants provinciaux et nationaux. L’AJAP a également organisé une conférence à l’Hôtel Source du Nil  à l’occasion de la célébration de la journée Internationale des droits de l’Homme où un jeu concours a été organisé et des prix décernés aux lauréats ayant répondu avec succès aux différentes questions. L’AJAP a aussi participé à une Conférence Internationale sur la paix en Afrique organisée par la Rotaract Bujumbura. Il ne faut pas oublier différents festivités de la paix s’inscrivant dans le cadre du projet du renforcement de la cohésion sociale et de la sécurité communautaire du FNUAP. Des communiqués ont aussi été sortis pour exhorter les jeunes au changement des mentalités et à êtres des artisans de la paix et de la sécurité.

Le domaine social fait partie des domaines de l’AJAP les plus utiles. Ainsi, une délégation de l’AJAP a visité les malades de l’Hôpital Prince Régent Charles où elle a octroyé des vivres et nos vivres aux vulnérables.  L’AJAP Mali a aussi fait un geste tel dans la capitale Bamako via son commissariat socio culturel. Tant au niveau nationale que dans les provinces, l’AJAP a participé aux différentes festivités nationaux organisées par les Gouvernements par le Gouvernement du Burundais notamment la fête de l’unité nationale, la journée international du travail et des travailleurs, la fête de l’Indépendance nationale et les fêtes commémoratives de nos Héros de la démocratie et de l’Indépendance, la journée Internationale de la femme.

Dans le cadre de la protection de l’environnement, l’AJAP a planté plus de 250 plants d’arbres de gréveria pour la protection de la rivière Kanyosha. Elle a également participé aux activités des Organisations sans but lucratif oeuvrant dans le domaine environnemental en reboisant l’endroit dénudé des quartiers Mugoboka et Sororezo. Des activités telles se sont réalisées aussi dans les provinces en vue d’accompagner les programmes du Gouvernement notamment le projet « Ewe Burundi Urambaye ».

Le Président et Représentant Afrique de l’AJAP s’est entretenu avec différentes autorités en vue de renforcer les liens de coopération où de renforcer ses activités. Il s’est entretenu avec les Représentants du Bureau de l’Union Africaine chargés des droits de l’Homme ;  l’Ambassadeur du Burundi à Nairobi ; le Représentant de l’AJAP Tanzanie ; la délégation de la CIRGL qui venaient s’enquérir de la situation socio sécuritaire du Burundi.  La Commissaire Générale chargée des droits de l’Homme s’est lui aussi entretenue à Bamako avec la Représentation de l’AJAP Mali. Juste après présentation du rapport,Eric NSENGIMANA, Président et Représentant Afrique de l’AJAP a prodigué des conseils. Il a d’abord félicité les Représentants provinciaux qui ont soumis leurs rapports annuels notamment les provinces Muyinga, Ngozi, Kayanza et Mwaro. Il appelle à l’amélioration pour l’année en cours. Il est également revenu sur le cas de suspension des membres de l’AJAP. Le PRL  n’a pas oublié à exhorter les représentants provinciaux aux rapports hebdomadaires. En matière de recrutement, il conseille à ne plus recruter en groupe mais plutôt individuellement, ce qui contribuera à garder l’esprit de membre. “Ce qui est nécessaire c’est l’esprit de solidarité. En ce qui est mise en place du Fonds d’Investissement des jeunes, le PRL a indiqué que cette idée tire des origines dans le souci pour les jeunes de pouvoir s’autonomiser économiquement pour faire face aux défis d’employabilité observé chez les jeunes. En tant leader de l’AJAP, il faut arrêter des stratégies pour pouvoir travailler efficacement », a-t-il souligné. Il appelle également à la solidarité en vue d’encourager les autres, développer l’esprit de travailler en synergie. Lors des échanges, les représentants provinciaux se sont exprimés sur les défis liés au fonctionnement de l’association dans leurs localités respectives. De toutes les interventions, des réponses satisfaisantes ont été émises. Après la présentation du rapport, un verre a été partagé lors de l’échange de vœux de 2019. En général 80% des activités prévues pour l’exercice 2018 ont été accomplies. Toutefois,  des défis ne manquent pas ; le plus parlant est celui financier. Celui-ci entrave la réalisation effective des activités surtout les descentes sur terrain dans le cadre de la sensibilisation.

One thought on “Présentation du rapport des réalisations de l’AJAP pour l’exercice 2018”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *