Les médias sont appelés à jouer le rôle d’intermédiaire entre les autorités et la population

Lors des activités de clôture , ce jeudi le 08 Octobre 2020 à Bujumbura, d’un atelier de formation de trois jours organisé à l’endroit des journalistes et acteurs des médias repartis dans divers coins du pays sur la promotion et la protection des droits de l’Homme,  les médias ont été appelés à jouer le rôle d’intermédiaire entre les autorités et la population. Cela a été lors des échanges qui ont marqués cette journée et ces derniers portaient sur la stratégie de collaboration avec les autorités ainsi que les techniques de plaidoyer et lobbying en faveur de la promotion et protection des droits de l’homme.

Cet atelier avait comme objectif global le renforcement des capacités et stratégies pour les journalistes afin qu’ils contribuent dans la protection des droits humains en tant que défenseurs et consolidateurs des droits de l’homme et de renforcer leur collaboration avec les institutions publiques et l’organe de régulation des médias au Burundi.

Dans le discours de clôture des activités prononcé par le délégué du Président et Représentant International de l’AJAP, Jean Claude NTIZOYIMANA, Commissaire général adjoint des droits de l’homme au sein de l’AJAP, a déclaré que la liberté d’expression n’est pas synonyme de dire n’importe quoi déshonorant la personnalité des uns et des autres ou des rumeurs semant la terreur dans la population comme certains le diraient.  L’espoir de l’AJAP est que les échanges et les connaissances acquises pendant cet atelier vont permettre aux journalistes à adopter de nouvelles attitudes, renforcer la règle de droit caractérisée par la déontologie de la profession de journaliste et les lois régissant le travail des médias

Il les a appelé à être vigilants dans l’exercice de leur métier de journalisme, garder la neutralité pour ne pas être emportés par les personnes de mauvais foi.

Depuis le matin, les activités s’étaient déroulées à la normale, agrémentées par des exposés, des interventions, et des travaux de groupe. La stratégie de collaboration avec les autorités et le travail en synergie (réseautage) présenté par Mr. BARENGA Alain Majesté et les techniques de plaidoyer et lobbying en faveur de la promotion et protection des droits de l’homme présenté par Dr.  Jean Claude Mudende  sont deux modules  qui ont marqué cette 3eme  et dernière journée de travail.

Selon  Alain Majesté BARENGA, Il est possible de collaborer avec les autorités et pour donner à la population une information crédible capable de contribuer à la consolidation de la paix et la cohésion sociale et en temps opportun, une franche collaboration entre les journalistes et les autorités est primordiale.

Avant de montrer les critères d’une information, il a défini l’information comme l’actualité et les nouvelles diffusées par les médias. Il indique que l’information doit avoir un intérêt public, être factuelle, et être vérifiée. Il a indiqué que  les formats fondamentaux pour les médias comme le magazine ; le direct ; le reportage ; le montage-séquence ; le témoignage pour ne citer que cela. Être le porte-parole de votre propre initiative ou de votre propre problème; Adopter une stratégie de communication prévisionnelle et à long terme; la transparence pour encourager la confiance ; et Établir une différenciation entre différents types d’information  sont des techniques énumérés permettant aux journalistes de travailler en parfaite collaboration avec les autorités

En concluant, il a signalé que les médias sont appelés à jouer le rôle d’intermédiaire entre les autorités et la population car c’est à travers eux que les citoyens sauront l’action de ceux en qui ils ont mis leur confiant.

Concernant la deuxième présentation relative aux techniques de plaidoyer et lobbying en faveur de la promotion et protection des droits de l’homme, le présentateur a indiqué que le plaidoyer est applicable dans tous les domaines. Alors que le lobbying peut être une action individuelle, le plaidoyer nécessairement est une action de groupe, mais dans le cadre du lobbying, une communication efficace est importante et cette dernière nécessite la réception et la compréhension par la personne à laquelle elle est adressée

Partant des éléments fondamentaux qui interviennent dans une campagne de plaidoyer/lobbying, le présentateur a indiqué : l’identification de la mission qui est une action de choisir un sujet ou un problème à résoudre, a constitution du groupe de plaidoyer ou d’une coalition, le but et les objectifs, les analyses et les recherches sur le sujet ou le problème , pour ne citer que cela. Apres les présentations, les participants ont posés plusieurs questions relatives non seulement aux stratégies d’une parfaite collaboration entre les journalistes et autorités mais aussi  aux techniques de plaidoyer dans la promotion et protection des droits de l’homme. Ils ont enfin formulés des recommandations pour mieux assurer  une parfaite collaboration entre les journalistes et les autorités.

  Jean Claude HABONIMANA

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.