L’AJAP, pilier dans la consolidation de la paix et le développement durable

Lors des cérémonies de clôture de la session de dialogue intergénérationnel pour une consolidation effective  de la paix et du développement durable organisée dans le but de renforcer le rôle des jeunes garçons et filles dans la construction des communautés cohésives et pacifiques pour la résilience communautaire et le développement durable, Éric NSENGIMANA, président et représentant de l’AJAP, a réitéré son engagement de garder toujours le pilier de consolider et de maintenir  la paix, fondation du développement durable. Ce dernier doit être lié aux valeurs de la paix, la cohésion sociale, et la sécurité

Depuis le matin, les échanges et questions-réponses entre les jeunes et les adultes ont marqué cette deuxième  et dernière journée de travail. Ces échanges se centraient sur la consolidation de la paix et le développement durable.  Les experts ont partagé les connaissances avec les participants jeunes et adultes sur  la cohabitation pacifique, l’accord de paix, réintégration et renforcement des capacités, résilience et relèvement communautaire, l’agenda de l’Union Africaine 2063, les priorités nationales à travers les cadres de référence comme les Objectifs du Développement Durable (ODD) et le Plan National de Développement (PND).

A part les échanges fructueux et les interventions enrichissantes émises par les participants allant dans le sens d’interpeller les jeunes à maintenir les acquis de la paix, des engagements des participants et les obstacles/défis ainsi que les facteurs qui influent ou non sur l’efficacité des actions menées afin d’aboutir à une paix et un développement durable ont été identifiés et des recommandations formulées à l’’endroit de plusieurs intervenants en vue de parier à ces défis pour un une consolidation effective de la paix et un développement durable. Les jeunes ont été recommandé de vivre l’unité dans la diversité, contribuer dans la lutter contre la pauvreté ; le seul défis commun pour tous, à conjuguer les efforts, collaborer avec les administratifs pour une implémentation effective des politiques du Gouvernement qui met au centre le citoyen.

Dans son discours de clôture des activités de la session de dialogue intergénérationnel, Éric NSENGIMANA  a remercié le Gouvernement du Burundi  pour ses efforts dans le maintien de la paix, le renforcement de la cohésion sociale; ses efforts inlassables dans le développement de la jeunesse en particulier et de toute la population en général. Et d’inviter les jeunes à renforcer le travail en coopératives en vue de profiter les efforts du Gouvernement qui ne cesse de mettre en place toutes les dispositions pour les encourager. Il n’a pas manqué de les inviter d’aller partager avec les autres du village les connaissances acquises pour apporter la pierre angulaire dans la consolidation de paix avec une participation active des jeunes au sein de leurs communautés respectives et contribuer effectivement à la consolidation de la paix et le développement durable.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.