L’AJAP et l’UNFPA optent pour une dialogue intergénérationnel à l’intention de la jeunesse Mutimbuzi

Dans le but de mieux préparer la jeunesse au grand rendez-vous électoral de 2020, l’AJAP, partenaire d’exécution d’American Friends Service Committee dans des activités du projet ”Appui à la résilience des jeunes face aux conflits sociopolitiques au Burundi dans la commune Mutimbuzi, province de Bujumbura, une première session du dialogue intergénérationnel a été organisée en date du 24/06/2019 à Mutimbuzi à l’endroit des jeunes filles et garçons. 

Le but des différentes sessions est de combler l’écart existant entre les jeunes issus de différents milieux en vue de renforcer leur cohésion sociale au niveau communautaire et minimiser le risque de manipulation politique par la désinformation et la peur.

Sur ce, l’AJAP, l’AFSC et UNFPA Burundi ont organisé une première session de dialogue intergénérationnel à l’endroit des jeunes filles et garçons et les leaders communautaire de la commune Mutimbuzi pour qu’ils aient une même lecture du passé douloureux du Burundi depuis son indépendance en 1962.

Les crises qui ont secouées le Burundi en cette période pré-électorale, par exemple la crise récente de 2015, on peut s’inquiéter d’une fossé qui pourrait exister. Pour pallier à cette inquiétude, les administrateurs, les jeunes leaders et les personnes les plus âgées doivent améliorer leurs collaborations pour une paix durable.

‘’Je me réjouis d’être parmi le bénéficiaire de ce projet car, ils m’ont appris à vivre en harmonie avec mes frères et sœurs ‘’ souligne Dorine Niyongabire, un des bénéficiaires.

Dans le souci de répondre à cet effet, signalons que l’AJAP a déjà organisé une formation en résolution pacifique des conflits et celle en communication non violente et non-violence active, une session de dialogue sur le problématique de la paix  Burundi, un match de Football et une activité culturelle de sketches à l’intention de ces jeunes.

Quant à Manirakiza Christian, membre du parti FNL, celui-ci a pu manifester combien cette formation lui a été bénéfique sur tout le plan. ‘’On nous enseigne comment résoudre pacifiquement nos conflits, car avant tout nous sommes des frères. Aucun politicien ne nous diviserait. Notre devoir est de préserver la paix dans notre pays’’.

Les jeunes de cette commune, ont visiblement été satisfaits de cette formation, et ils se sont engagés à faire une sensibilisation de préserver la paix dans leur commune.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.