BURUNDI꞉ ATELIER DE RENFORCER LES CAPACITES DES LEADERS DES RESEAUX COMMUNAUTAIRES, EN MATIERE DE RESILIENCE COMMUNAUTAIRE

Du 26 au 27 septembre 2019, dan les enceintes de l’hôtel la Crête sis à MUGONGOMANGA , province de BUJUMBURA, l’AJAPAFRICAINE , conjointement avec SDI JIJUKA,  a animé un atelier de renforcement des capacités des leadeurs des réseaux communautaires y compris les nouveaux au niveau des communes, en matière de la résilience communautaire dans le cadre de l’exécution  du projet « Appui à la résilience des jeunes face aux conflits sociopolitiques au Burundi ».

L’objectif de cet atelier était  de contribuer  globalement au renforcement des capacités des représentants des réseaux communautaires mis en place dans les communes de MUTIMBUZI, MUGONGOMANGA ET MUKIKE  sur l’importance de la communication non violente, la non-violence active et la résolution pacifique des conflits dans le processus du pardon et de la réconciliation.

Animé par SDI JIJUKA, les activités du 26 septembre, premier jour de l’atelier, se centraient sur le rappel sur la communication non violente et  sur la résolution pacifique des conflits. Ceci  a été non seulement  une opportunité pour les responsables des réseaux communautaires de s’approprier l’intérêt de la communication non violente et la tolérance mutuelle afin de renforcer leurs capacités en tant qu’ambassadeur de la paix dans leurs communautés respectives mais aussi le moment d’échanger sur les acquis du projet via les formations et les dialogues animés dans leurs communes respectives.

Les activités marquant le 2 ème jour de l’atelier se centraient sur les deux termes à savoir le pardon et la réconciliation et cette séance a été animée  par AJAPAFRICAINE. Le consultant a indiqué  les définitions des mots pardon et réconciliation et puis a souligné les étapes du pardon et de la réconciliation.

Le pardon est un mot dérivé du verbe pardonner.  Le pardon est explicité de multiple définition mais allant dans le même sens. Le pardon signifie : Fermer les yeux sur l’offense « Le pardon fait que la relation d’égal à égal devient, pour le coupable, une relation d’inférieur à supérieur. Cela ressemble à la situation où l’un submerge l’autre d’amour, en donnant plus d’amour que l’autre ne peut en rendre ».

Les étapes du pardon sont au nombre de 7 à savoir : Décider de ne plus souffrir

  • Reconnaître que la faute existe
  • Exprimer sa colère
  • Cesser de se sentir coupable
  • Comprendre celui qui nous a blessé
  • Prendre son temps
  • Redevenir acteur de sa vie

Quant à la réconciliation C’est le rétablissement de relations entre deux ou plusieurs personnes et/ou deux ou plusieurs groupes de personne. En vue de retrouver un bonheur avec ton prochain, il faut rétablir les liens qui ont été rompus par les disputes ou les malentendus et qui peuvent être à l’origine de votre séparation en préparation ou actuelle.

Voici les étapes de la réconciliation

  1. Se laisser du temps :
  2. Se remettre en question
  3. Faire le premier pas (lorsqu’on se sent prêt)
  4. Savoir demander pardon et pardonner
  5. Veiller à aménager de nouveaux modes d’échanges

 Signalons que ce projet est appuyé par UNFPA et grâce aux Fonds des Nations Unies pour la Consolidation de la Paix (PBF), et est exécuté par American Friends service Committee (AFSC)  en partenariat avec 5 organisations locales dont AJAPAFRICAINE fait parti.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.