L’ASSOCIATION POUR UNE JEUNESSE AFRICAINE PROGRESSISTE « A.J.A.P en Sigle » C’est une Organisation Africaine de la Jeunesse agréée par l’Ordonnance ministérielle Burundaise N° 530/901 du 8 Juin 2010. Elle  a été créée,  en avril 2007 en province CANKUZO. L’initiateur Monsieur Éric NSENGIMANA,  élève d’alors  au Lycée Communal de CANKUZO. Sa volonté  était de créer un cadre d’expression et de valorisation de la contribution de la jeunesse dans la résolution pacifique des conflits, promouvoir la santé et bonnes mœurs et le développement des pays africains. Œuvrant actuellement sur le territoire du Burundi ou elle compte plus de 60000 membres, l’AJAP a déjà dépassé les frontière Burundaise et est opérationnelle actuellement dans 48 pays d’Afriques.

L’AJAP s’oriente dans les domaines socio-culturel, sanitaire, éducation, environnemental, développemental, communication et droits de l’homme.

Dans le domaine socio-culturel, l’AJAP transmet des messages à travers les jeux, les spectacles, les théâtres et tout autre acte de culture Burundaise. Elle essaie de promouvoir la bonne relation entre les jeunes tant nationaux qu’internationaux en général et entre ses membres en particulier. L’AJAP envisage s’occuper des personnes en difficultés tels que les sinistrés de guerre, les handicapés, les orphelins et les enfants de la rue.

Dans le domaine sanitaire, l’AJAP se charge de lutter contre la propagation du VIH/SIDA  ainsi que d’autres maladies sexuellement transmissibles. L’AJAP s’occupe aussi de la promotion de l’usage des méthodes préventives de la transmission de ces maladies et la lutte contre les violences qui sont aujourd’hui remarquables dans tous les coins de notre pays.

Dans  le domaine de l’environnement, l’AJAP fait des reboisements sur les collines dénudées, création des pépinières d’arbuste, protection des lacs et des forêts.

Dans  le domaine de développement, l’AJAP s’occupe de l’Agriculture et de l’élevage, sensibilise pour la création des activités génératrices de revenu et prône pour le changement de mauvaises mentalités en vue d’un développement durable. C’est une association de la jeunesse inspirée pour changer le monde.

Droits de l’Homme, l’AJAP organise des sensibilisations  sur les droits des catégories vulnérables (enfants de la rue, handicapés, les albinos, malades, orphelins…) et les prend en charge en cas du possible.

Commissariat à la communication

  • Sous la supervision du CE, le Chargé de la communication a comme mission de :
  • Etre le point focal de l’AJAP en matière de communication envers les partenaires
  • Etablir des contacts réguliers avec les médias locaux pour la couverture médiatique des activités de l’AJAP;
  • Collecter des nouvelles et rédiger des reportages sur les activités de l’AJAP;
  • Prendre et traiter des images photos et vidéos d’illustration des réalisations de l’AJAP
  • Diffuser, publier les rapports annuels de l’Organisation

NB : L’AJAP peut créer d’autres programmes en cas de nécessité.  Elle a déjà mis en place deux programmes à savoir :

  1. Le programme d’assistance aux personnes en difficultés « PAPED »en sigle.

Dans ce programme, l’AJAP  a déjà effectué des activités louables telles que la distribution des vivres dans des différents hôpitaux et les cahiers aux indigents.

  1. Le Programme AJAP YOUTH EMPOWERMENT PROGRAM »AYEP en sigle. Ce programme a été mis en place dans le but  d’aider  la jeunesse en ce qui concerne la création d’emploi.

Signalons qu’elle a commencé à former les jeunes concernant l’hôtellerie et tourisme, Management et Administration.

L’association a fini par élargir ses objectifs qui sont aujourd’hui les suivants :

  • Contribuer à la promotion de la bonne relation entre les jeunes tant nationaux qu’internationaux ;
  • Travailler pour la protection des indigents, les orphelins et enfants vulnérables (enfants de la rue, handicapés, malades, orphelins, les albinos…) ;
  • Favoriser la culture de la paix, de réconciliation, de résolution pacifique des conflits et d’évangélisation à travers les chants ;
  • Faciliter la création des fonds pour soutenir  les projets des jeunes ;
  • Favoriser l’épanouissement moral, intellectuel, culturel et sportif de tous les jeunes ;
  • Plaider pour l’Intégration du genre dans le développement ;
  • Enseigner aux jeunes des divers métiers et Contribuer à la promotion de les langues internationales ;
  • Contribuer à la promotion de la Protection de l’environnement et la sécurité alimentaire;
  • Lutter contre les différents défis qui menacent la population en générale et les jeunes en particulier notamment le VIH/SIDA, la pauvreté, l’ignorance, la corruption, la délinquance et la violence
  • Encourager la participation des jeunes à la vie publique, aux programmes et aux services qui leur sont destinés.
  • Systématiser l’implication des jeunes aux  débats les concernant et concernant la vie nationale ou/et internationale, pour faire émerger leur potentiel créatif et refléter leurs points de vue.
  • Offrir et renforcer les opportunités à la jeunesse, en les fournissant les compétences nécessaires pour tirer pleinement parti de la vie économique et publique ;
  • Garantir parallèlement à la croissance économique, la justice sociale, l’équité,  le développement durable et intégrer la responsabilité sociale dans l’exploitation des ressources par les multinationales.
  • Plaider auprès des dirigeants africains pour la prise en compte de la dimension jeunesse dans le processus de mise en place des organes de prise de décision ;
  • S’impliquer activement dans la lutte contre la corruption et l’achat de conscience ;
  • Aider les jeunes à changer de mentalité et prendre conscience que l’avenir et le destin de notre chère Afrique dépendra de la volonté, l’engagement et l’implication des Jeunes ;
  • Défendre l’intérêt de la communauté en général et de la jeunesse en particulierConcernant les ressources de l’Association ; elles proviennent essentiellement des cotisations régulières des membres déterminés et engagés (60260 membres vivant dans toutes les communes du Burundi sans distinction ethnique, religieuse, régionale, politique ou liée au sexe, à la nationalité ou à la couleur de la peau) et des sponsors. Les membres d’honneurs interviennent aussi dans la réalisation des différents projets. L’Assemblée Général décide de tout ce qui doit être entrepris pour la mise en application des différentes  réalisations. L’A.JA.P tient compte des réalités de la population bénéficiaires, leur inquiétude et soucis, l’association dans ses prérogatives essaie de les adapter à ses objectifs.