C’était,ce samedi 10 Février 2018 , le cas de Ku Mugoboka et Sororezo, des localités situées géographiquement sur les hautes montagnes qui surplombent la Ville de Bujumbura, la Capitale Burundaise.
Très mobilisés par les leaders de leurs associations d’appartenance, les jeunes étaient venus des différents quartiers en grande pompe ,dans une grande joie.
Les membres de l’AJAP n’ont pas dit non à l’Appel.
Devant eux, Eric Nsengimana ,Président et représentant Afrique, en Communication sans coupure de Courant,les jeunes appartenant à cet Association Pour une jeunesse Africaine Progressiste étaient sur les lieux.
Reconnu comme infatigable défenseur de l’environnement, Albert Mbonerane avait participé à cette journée de Plantation de la plantation des arbres.
Sous le thème:”Ensemble, embellissons notre Patrie le Burundi,ces localités ont été reboisées à la hauteur de Cinq milles plants.
Venus de différentes localités et toutes catégories confondues,l’autre objectif était de démontrer la force de la jeunesse unie dans sa différence.
Monsieur Albert Mbonerane s’est dit satisfait et joyeux car il avait, dit -il , souhaité voir la jeunesse soit un jour rassemblée, unie pour une seule cause: la Protection de l’environnement. Sa vision est d’avoir un Burundi vert.
Ce fervent défenseur de l’environnement promet a promis de faire un Plaidoyer pour que la localité reboisée ce samedi soit reconnue comme Jardin de la Jeunesse d’Ici Vingt ans.
  Regroupée au Sein de la Société Civile Burundaise ,une Vingtaine d’association avait participé a cette activité.
“Nous nous sommes convenus en tant que jeunes de planter des arbres car nous connaissons leur importance dans la vie de l’être humain et de ce fait, 5.000 plants de greveria viennent d’être plantés”Précise un d’entre eux.
Les membres de l’Association pour une Jeunesse Africaine Progressiste étaient accompagnés par Eric Nsengimana, Président et Représentant Afrique.
Cellule de la Communication.-
Pascal.