L`Association pour une Jeunesse Africaine Progressiste, AJAP en sigle, s`est jointe aux autres Organisations nationales des jeunes pour célébrer la Journée Internationale dédiée a la Paix ce samedi le 23 Septembre 2017, une journée célébrée par le monde le 21 septembre de chaque année. Les cérémonies étaient organisées par le Gouvernement du Burundi en partenariat avec le Système des Nations Unies au Burundi sous le thème ″Ensemble pour la Paix : Respect, Dignité et Sécurité pour tous″, et ont eu lieu au Centre Jeunes Kamenge. Le Représentant du Gouvernement a fait savoir que les jeunes ont une force qui peut se manifester de deux manières, soit de construire ou détruire. Que les jeunes soient intègres et aimer leur patrie.″

Dans son allocution, le Coordinateur Résident du Système des Nations Unies au Burundi a indiqué que le rôle de la Jeunesse est central, elle est une force importante et incontournable dans le processus de la paix. Il a en outre souligné que sans la paix la population est  privée de tout développement et a exhorté la population à impérativement investir la culture de cette paix dans la jeunesse pour enfin faire asseoir un développement durable. Avant de terminer son allocution, il a remercié les partenaires qui ont contribué pour que les activités aient lieu normalement, une occasion opportune, pour chacun, de se demander  quoi faire dans la consolidation de la paix.

Le discours du Représentant du Gouvernement du Burundi est venue  renforcer l`importance de la paix dans le monde, une  journée qu`on a commencé à célébrer il ya de nombreuses années. Il a indiqué que le Burundi est un pays qui a compris et soutenu la valeur de la paix. En plus, le Burundi contribue aux missions de maintien de la paix dans les autres pays, un signe de sacrifice pour soutenir la paix dans le monde. Selon lui, on ne récolte que ce qu`on a semé. Il faut alors semer cette paix, la tolérance. Il a salué les efforts des Organisations des Jeunes et les efforts du Système des Nations Unies au Burundi dans la promotion de la paix. Il a saisi de l`occasion pour appeler les partenaires à augmenter leurs initiatives qui tendent à appuyer les efforts allant dans le contexte du maintien de la paix. Qui plus est, le Représentant du Gouvernement du Burundi a indiqué que les jeunes ont une force qui se manifeste de deux manières ; une force de construire et l`autre de démolir. Il a appelé les jeunes à canaliser leur force pour travailler, être intègres et à aimer leur patrie, car, ajoute-t– il, ils sont l`avenir de demain. Il a terminé son allocution en promettant que le Gouvernement du Burundi ne ménagera aucun effort dans le soutien des efforts des jeunes.

Ces allocutions ont été poursuivies par une projection d`un film relatant comment les jeunes du passée ont été instrumentalisés, ce qui perturbe la paix. Ce film documentaire n`avait qu`un objectif primordial que celui de donner une morale aux jeunes et de les inviter à échanger sur le concept de la paix. Ainsi, leurs échanges ont été fructueux à tel point que  les jeunes représentants des différentes associations dans ces cérémonies ont pu s`exprimer Selon eux, il faut que les jeunes accordent une importance capitale aux associations, faire ces dernières leur refuge, des milieux où se prodigue les conseils. En plus, les jeunes sont capable de tout que ca soit construire ou détruire. Ils ont un grand rôle à jouer pour aboutir à une paix, si non, qu`ils comprennent qu`ils ont une dette envers le pays, une dette remboursée à l`aide des travaux de développement. La paix prime sur tout. Que chacun se donne des engagements quotidiens pour préserver cette dernière.

Monsieur Eric NSENGIMANA, Président et Représentant Afrique de l`AJAP, a été accorde l`occasion afin de saluer les jeunes. Celui-ci a exhorté les jeunes à vivre dans leur diversité pour mieux préserver la paix. Il a dit cela, après avoir chanté un couplet de l`hymne de l`AJAP, mentionnant l`importance que l`AJAP accorde à la paix, motrice de tout développement.

Les cérémonies de la journée ont été clôturées cet après midi par un concert où les jeunes présents ont eu l`occasion d`adresser des messages de paix au public.

Pour AJAPAfricaine

                                                                     Ndihokubwayo Ferdinand          

                                                                  Chargé de la Communication