DIPLOMATIC COFFEE MEETING “Un Continent, une Jeunesse Engagée: Quel est le rôle de la Jeunesses Africaine pour aboutir à une Afrique Pacifique, Prospère, Forte et Unie ».   L’atteinte des ODD 2030 et les OMD 2063, tel est la principale préoccupation de l’Association pour une Jeunesse Africaine Progressiste, AJAP en sigle. Les stratégies pour aboutir à ça sont innombrables et c’est pour cela que l’AJAP organise un Forum Panafricain des Jeunes du 21-25 Aout 2017 à Bujumbura-BURUNDI sous le thème “Un Continent, une Jeunesse Engagée: Quel est le rôle de la Jeunesse Africaine pour aboutir à une Afrique Pacifique, Prospère, Forte et Unie ».Toutefois, ce dernier nécessite des préparatifs considérables afin de le rendre beaucoup plus parfait, ce qui va générer la formulation des recommandations constructives par toute catégorie présent dans ledit Forum. Ainsi donc, en date du 14 Mars 2017 dans l’Hôtel Panoramique sis à Bujumbura-Burundi, l’Association pour une Jeunesse Africaine Progressiste, AJAP avait organisé une journée de lancement officiel du Forum Panafricain des Jeunes connue sous DIPLOMATIC COFFEE MEETING, une occasion pour l’AJAP de sensibiliser sur le bien fondé de ce Forum autour d’un Café et tous les diplomates à appuyer moralement, techniquement ou financièrement pour sa réussite. Les cérémonies de cette  journée ont vu la présence des Diplomates et haut cadres de l’Etat notamment Madame la Ministre à la Présidence Chargée des Affaires de la Communauté Est Africaine, les membres du parlement burundais, les Ministres, les Membres des Corps Diplomatiques et Consulaires, les Représentants des Organisations Nationales et Internationales, le Représentant de l’Union Africaine, pour ne citer que cela. « Y aurait-il une motivation pour l’AJAP d’avoir organisé le Forum Panafricain des Jeunes au Burundi?» Dans son discours d’introduction, le Président  et Représentant  Afrique de l’AJAP, Mr Eric NSENGIMANA a manifesté son sentiment de satisfaction pour une participation massive à ce rendez vous et  a ensuite présenté brièvement l’historique de l’AJAP, une Association née dans le cadre d’encadrer la jeunesse. En outre, « l’AJAP est actuellement représentée dans 35 pays sur 54 pays d’Afrique », a-t-ajouté. Il a profité de cette belle occasion pour remercier considérablement le Gouvernement  du Burundi d’avoir accepté à héberger ce Forum Panafricain de la Jeunesse sans oublier la mention du Ministère des Relations Extérieures et de la Coopération Internationale de ses efforts de s’engager pour la facilitation dans l’octroi des visas pour les Invités étrangers. « L’effectif des participants s’estime à 350 provenant de toutes les catégories.  En plus, le thème du jour “Un Continent, une Jeunesse Engagée: Quel est le rôle de la Jeunesses Africaine pour aboutir à une Afrique Pacifique, Prospère, Forte et Unie » n’a pas été choisi au hasard mais plutôt après avoir constaté que pas mal des pays africains restent en voie de développement et que certains pays auraient été préoccupés où les jeunes ont été sollicités et succombé des ces crises. « L’AJAP s’intéresse à la création des activités génératrices de revenus afin de lutter contre le chômage ». « Dans le cadre de lutter contre le chômage qui est une réalité dans ces derniers jours, l’AJAP a mis en place un Programme de Fonds d’Investissement des Jeunes « FIJ » où les jeunes eux-mêmes vont investir et avoir accès à être financés dans leurs micro projets ».Avant de terminer son allocution, Eric NSENGIMANA  a aussi remercier la maison de Culture de l’UNESCO, l’UNFPA, la CIRGL, l’HOTEL PANORAMIQUE, le SATGURU, qui ont déjà confirmé leur contribution pour la réussite du Forum et a profité de cette opportunité pour appeler le reste à faire de même pour appuyer techniquement ou financièrement cette noble activité avantageuse pour toute la population burundaise en général et la jeunesse africaine en particulier. Quant à la Ministre chargée des Affaires de la Communauté Est Africaine, celle-ci a salué cette initiative de l’AJAP d’avoir organisé ce Forum Panafricain des Jeunes et réaffirme son engagement à ne ménager aucun effort dans l’appui de cette noble activité. Ensuite, dans son exposé, Ir Gérard BARUTWANAYO, Secrétaire Général au sein de l’AJAP, en a parlé des réalisations de l’AJAP dans les domaines paix et sécurité, éducation-formation, communication, développement, environnement, les projets en cours dont préparation Forum, Fonds d’Investissement de la Jeunesse. Pour lui, le Forum sera une occasion pour la Jeunesse  Africaine de s’asseoir ensemble pour échanger sur les questions qui hantent la jeunesse et 350 jeunes sont attendus dans ce forum. En outre, les résultats attendus du Forum, c’est d’avoir des jeunes créatifs de leurs propres emplois, contribuer pour le développement de l’Afrique ,résolution pacifique des conflits, consolidation paix et sécurité, éducation sexuelle, etc. Les activités ont été bouclées dans un climat de fair-play autour d’un café que l’AJAP avait organisé comme le thème de la journée lui-même l’indique « DIPLOMATIC COFFEE MEETING »             .                 Ferdinand NDIHOKUBWAYO