BUJUMBURA: L’AJAP, Association actrice de paix en Afrique, participe aux activités de « LANCEMENT D’UNE CAMPAGNE DE SENSIBLISATION DES JEUNES POUR UNE CULTURE DE PAIX »

L’Association pour une Jeunesse Africaine Progressiste, AJAP en sige, une Association actrice de paix, a participé activement aux activités organisées par l’UNESCO au Burundi en collaboration avec le Gouvernement du Burundi en date du 31 Mars 2017 à BUJUMBURA-BURUNDI. L’objectif était « le lancement d’une campagne de la sensibilisation des jeunes pour une culture de paix. Les cérémonies ont été débutées par une marche de paix depuis le centre ville de Bujumbura jusqu’ au Stade Prince Louis Rwagasore où les activités se sont pleinement déroulées. Signalons également qu’au cours des activités, une course de paix était organisée où les premiers ont été primés. Les cérémonies avaient été rehaussées par le Chef de Cabinet à la Deuxième Vice- Présidence de la  République du Burundi, différents Ministres, les Représentants de l’UNESCO sous différents échelons, les Organisations des jeunes  actrices de la paix.

Dans des discours prononcés à l’occasion de cette journée du lancement d’une campagne de la sensibilisation des jeunes pour une culture de paix,tous les catégories se sont focalisés sur la paix comme moteur de développement durable.

Ainsi donc, le Représentant du Maire de la ville de Bujumbura félicite l’UNESCO pour avoir organisé cette campagne et  a profité de cette opportunité pour inviter les participants présents à prêter oreille attentive au déroulement de ces activités.

« La non scolarisation et le manque d’emploi constituent deux défis majeurs à la culture de la paix que les jeunes font face »

L’allocution de Deo Bede MPFUBUSA, Chef de Cabinet à la Deuxième Vice-présidence de la République du Burundi vient pour prolonger l’idée de consolidation de la paix et la sécurité. Au nom du gouvernement burundais, il réaffirme son engagement  dans l’appui des engagements des jeunes allant dans le sens de la paix. En outre, le Gouvernement est conscient des défis majeurs  que les jeunes font face et qui peuvent nuire la consolidation de la paix et la sécurité notamment la non scolarisation, le manque d’emploie. Selon lui, le gouvernement n’est pas à mesure d’embaucher tous les diplômés ; et d’ajouter que si l’occasion se présente, le recrutement se fait suivant le niveau d’intelligence et d’évaluation.

« C’est dans l’esprit des hommes que doivent être élevées les défenses de la paix »

Felix Ye de l’UNESCO et aussi Directeur régional au niveau de l’Afrique centrale explique, dans son discours qu’une telle campagne pour les jeunes débouche une société pacifique et à la justice pour toutes. En plus, c’est dans l’esprit des hommes que doivent être élevées les défenses de la paix. Cette campagne contribuera à la mise en œuvre des Objectifs de Développement Durable spécialement l’objectif  lié à la promotion de l’avènement de sociétés pacifiques et ouvertes à tous aux fins du développement durable, assurer l’accès de tous à la justice et mettre en place, à tous les niveaux, des Institutions efficaces, responsables et ouvertes à tous. Selon lui, les jeunes constituent les piliers du développement durable et porteurs d’espérances. Il demande à la jeunesse de briser le silence devant toute sorte de violence quels que soient les auteurs. L’UNESCO appelle aux jeunes de s’approprier au message de Martin Luther King dans I HAVE A DREAM «ne cherchez pas à satisfaire notre soif de la liberté en buvant sur la coupe de la haine, nous devons toujours mener notre luxe sur les hauts plateaux de la dignité et de la discipline. Nous ne pouvons pas laisser nos revendications en violations physique ou de la loi ». Il boucle son allocution en réaffirmant l’appui aux jeunes et aux partenaires.

« Chaque catégorie doit être consciente de son rôle dans la consolidation de la paix ».

Monsieur Eric NSENGIMANA, Président et Représentant Afrique de l’AJAP, dans son allocution, appelle tous les leaders des partis politiques, des  Organisations de la Société civile sur les engagements suivants: avoir un esprit patriotique, avoir la vision de ce qu’on veut devenir dans l’avenir, être conscient du rôle dans la consolidation de la paix, résister aux diverses types de manipulation, adopter des comportements responsable, cultiver  les valeurs de vérité, promouvoir des relations avec l’autrui, avoir confiance en eux-mêmes, s’exprimer librement leurs doléances, et sensibiliser d’autres jeunes à se regrouper dans des associations d’auto développement, pour ne citer que cela.

Nous tenons à vous signaler que durant ces activités du lancement d’une campagne de la sensibilisation des jeunes pour une culture de paix une course de paix était organisée. L’AJAP a remporté la victoire dans la catégorie de 800 mètres et a été primée.

Les activités ont pris fin dans un climat cordial et de paix.