four

Welcome to AJAPAFRICAINE

AJAP Africaine au Service de la Jeunesse pour son unification en Mairie de Bujumbura

one

two

AJAP AFRICAINE au Service de l'Afrique

three
2Slide thumbnail
3
4

logo BIENVENUE A L’A.J.A.P Drapeau-2AFRICAINE  

ASSOCIATION POUR UNE JEUNESS E AFRICAINE PROGRESSISTE

DROIT DE L’HOMME

Il organise des sensibilisations sur les droits des catégories vulnérables (enfants de la rue, handicapés, les albinos, malades, orphelins…) et les prend en charge en cas du possible. Il organise des sensibilisations sur les droits des catégories vulnérables (enfants de la rue, handicapés,

Lire la suite

ENVIRONEMENT

Dans le domaine de l’environnement, l’AJAP fait des reboisements sur les collines dénudées, création des pépinières d’arbuste, protection des lacs et des et  forêts.

Lire la suite

DEVELOPPEMENT

Dans le domaine de développement, l’ A.J.A.P va :

  • Pratiquer l’agriculture et l’élevage.
  • Protéger l’environnement. Ici l’ A.J.A.P va créer des pépinières des arbres fruitiers ou non qui seront soit vendus, soit plantés dans les lieux qui seront précisés par le Comité Exécutif..
  • Enseigner aux jeunes de divers métiers de développement comme la menuiserie, l’auto-école, la mécanique automobile, la soudure et la couture.
  • Favoriser l’auto emploie pour la jeunesse.
  • Lutte contre la faim et les inégalités en Afrique : Quelle contribution de la jeunesse ?On y trouve des approches définitionnelles de « faim » qui est un besoin naturel, une sous alimentation, le besoin de manger. L’inégalité étant un manque d’équité de répartition des vivres.

    Les causes liées à la faim et aux inégalités en Afrique?

    -La faim relève de plusieurs causes qui sont entre autres :le changement climatique ;le chômage ;faible scolarisation; insuffisance de qualification et d’encadrement en matière d’agriculture, élevage et pêche (autosuffisance alimentaire) ;la démographie ; manque d’esprit entrepreneurial; le sous développement ;la non prise en compte de certains Etats de l’agriculture comme priorité principale; insuffisance d’appui financier; instabilité politique etc.… les inégalités en Afrique sont multiformes: l’inégalité de sexe ;l’inégalité politique ;l’inégalité religieuse et culturelle ;l’inégalité économique…

    Les conséquences liées à la faim et aux inégalités en Afrique sont : l’immigration clandestine vers les pays développés; l’exode rural ; dégradation de l’environnement; la famine ;le banditisme et même le terrorisme etc.:

    Les solutions : pour éradiquer la faim en Afrique, la jeunesse a une grande responsabilité à prendre. En effet, elle doit : rendre conscience; faire un plaidoyer adressé à nos dirigeants visant l’encadrement des producteurs agropastoral, et enfin le vote d’un budget pour la jeunesse dont elle doit faire partie intégrante du comité de suivi ; l’accompagnement des jeunes entrepreneurs et les producteurs agricoles par les institutions financières et aussi créer une banque agricole spécifique ;initier la pratique de la biotechnologie ;promouvoir un climat de paix ;encourager la recherche scientifique des jeunes africains par la valorisation des résultats de leurs recherches ;promouvoir l’entrepreunariat et la protection de l’environnement ; la mise en place d’une politique en matière d’alimentation et de sécurité alimentaire

    Pour pallier ce problème d’inégalités en Afrique, il nous faut: au niveau de l’inégalité des sexes, il faut sensibiliser les parents à la scolarisation des jeunes filles; proposition des textes aux différents Etats africains sur l’égalité des sexes; faire un suivi de la mise en pratique de ces textes. Au niveau de l’inégalité ethnique et culturelle: promouvoir le changement de mentalité ; faire la promotion des alliances de plaisanterie interethniques; sensibiliser les leaders africains à favoriser le brassage culturel; proposer des formations gratuites voir des prises en charge ou encore des bourses d’étude gratuite en faveur des filles en vue d’amener les  personnes encore hésitante à adhérer à  ce concept. Au niveau de l’inégalité politique: promouvoir la bonne gouvernance de nos Etats; éduquer à la démocratie. Au niveau de l’inégalité religieuse: renforcer le dialogue interreligieux. Au niveau de l’inégalité économique: impliquer la jeunesse dans les échanges commerciaux entre les Etats africains; industrialiser, commercialiser et consommer les produits africains par les africains; diversifier les activités économiques ; déduire l’importation des produits extérieurs.

,

LEARN MORE

EDUCATION

Dans le domaine de l’Education-Formation

«Système éducatif et marché de l’emploi : quelles reformes ? »

Le système éducatif : C’est l’ensemble de mécanismes complexes élaborés par un pays, qui définit un cadre réglementé comprenant des dispositifs servant à la formation, l’encadrement, l’orientation du citoyen ou de l’apprenant en vue de son insertion future dans un domaine de compétence spécifique. Il prend en compte l’Education de base (le préscolaire, le primaire et le secondaire) et l’Enseignement universitaire.

Les stratégies et actions suivantes peuvent être adoptées :alléger les curricula dans le système éducatif de nos pays; renforcer le volet professionnel dans le système éducatif ; dans les programmes scolaires et universitaires, joindre à la théorie, la pratique nécessaire, surtout dans les pays francophones ; promouvoir l’entrepreneuriat et la culture entrepreneuriale dans le système éducatif ; créer et accompagner  des centres d’incubation, d’accélérateur et de pépinières dans les écoles ; développer le système de service communautaire (bénévolat, volontariat) pour l’acquisition d’expérience ; créer les infrastructures de formation ; favoriser la formation professionnelle continue ; mettre en place un partenariat Etat-Entreprises en vue de la conception de modules de formation adaptés aux besoins des entreprises; inculquer la culture et les valeurs du bénévolat et du volontariat.

,

Lire la suite

SANTE

Dans ce domaine, l’AJAP se charge de lutter contre la propagation du VIH/SIDA ainsi que d’autres maladies sexuellement transmissibles. Elle s’occupe aussi de la promotion
de l’usage des méthodes préventives de la transmission de ces maladies et la lutte contre les violences qui sont aujourd’hui remarquables dans tous les coins de notre pays.
Le commissariat à la santé intervient six domaines de la santé à savoir :

 

  • Santé Sexuelle et Reproductive)
  • Lutte contre le Paludisme
  • Lutte contre les maladies chroniques : Diabète, Cancer, Troubles mentaux
  • Maladies graves mais guérissables : Tuberculos, Tétanos
  • L’hygiène et les maladies des mains sales :
  • Lutte contre les fléaux sociaux : Tabac, alcool, drogues, stupéfiants, etc.

,

Lire la suite

SOCIO-CULTUREL

L’AJAP transmet des messages à travers les jeux, les spectacles, les théâtres et tout autre acte de culture Burundaise. Elle essaie de promouvoir la bonne relation entre les jeunes tant nationaux qu’internationaux en général et entre ses membres en particulier. L’AJAP envisage s’occuper des personnes en difficultés tels que les sinistrés de guerre, les handicapés, les albinos, les orphelins, les enfants de la rue ainsi que les malades.

L’AJAP se préoccupe également du leadership des jeunes dans la promotion de la paix, de la justice et des Institutions efficace en Afrique afin de favoriser la conscience collectif.

Le leader est toute personne qui est capable d’emmener un groupe à atteindre un but escompté dans le temps. De l’état des lieux, il ressort: une effectivité de jeunes leaders en Afrique; un éveil de conscience collectif. Au-delà de ces aspects positifs il est à noter la politisation de la jeunesse; l’absence de détermination et de responsabilité des jeunes leaders africains; le manque d’intégrité et de solidarité; le faible niveau d’éducation et de la formation; le taux du chômage des jeunes élevé et galopant.  Il s’avère alors indispensable de fournir les  propositions suivantes: un leadership multidisciplinaire; un leadership d’anticipation et stratégique; un leadership citoyen; un leadership participatif et pacifique. Les actions concrètes à mener pour atteindre cet objectif de leadership nouveau se résume par les lignes suivantes: favoriser et promouvoir le réseautage (Les jeunes eux-mêmes), avoir un modèle de leaders (Les jeunes eux-mêmes) , renforcer les capacités des jeunes selon les besoins (toutes personnes, y compris les jeunes eux-mêmes) ; promouvoir un usage conséquent et positif des TIC (Jeunes leaders et leurs pairs) et du genre (les Etats ainsi que les jeunes leaders) ; promouvoir le volontariat et le militantisme associatif (Toutes personnes y compris les jeunes eux-mêmes) ; multiplier les actions communautaires entres les jeunes (Les jeunes eux-mêmes) ; identifier et capitaliser les actions des jeunes ((Toutes personnes y compris les jeunes eux-mêmes).

Lire la suite

Faire un don à l’organisation.

Faire un don maintenant

Nos Partenaires

Tipio logo     FHI360     psi logo     World vision logo     UA logo     Burundi

Travaillons ensemble

Devenez bénévole dans notre organisme pour aider à atteindre les objectifs de développement

Devenez Membre de l’AJAP AFRICAINE